Roaming : Utiliser sa ligne mobile en dehors de la France métropolitaine, cela peut coûter très cher !

, le 9 juillet 2020

Qu’est-ce que le roaming ?

roaming

 

Lorsque vous vous déplacez avec votre smartphone à l’étranger, si votre abonnement le permet, vous pouvez être connecté sur le réseau mobile d’un opérateur local. Ce dernier refacture le coût de vos usages (voix, SMS, MMS et Internet) à votre opérateur. C’est ce qu’on appelle le roaming ou l’itinérance.

La refacturation de ce service dépend de la zone dans laquelle vous vous trouvez.

 

Le roaming en Europe

Dans le premier cas de figure, vous vous déplacez dans un de ces 30 pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Lettonie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Liechtenstein, Islande, Norvège) ou vous visitez un de ces 8 territoires d’outremer (Guyane, Martinique, Guadeloupe, Réunion, Mayotte, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Saint-Pierre-et-Miquelon).

Vous pouvez utiliser votre ligne mobile sans surcoût pour passer et recevoir des appels, pour envoyer et recevoir des SMS ou pour vous connecter à Internet.

Vous êtes en général à l’abri de mauvaise surprise, mais renseignez vous néanmoins auprès de votre opérateur car des questions peuvent se poser :

  •       Le quota de data est-il différent du quota utilisable en France ?
  •       Existe-t-il des limites d’usage raisonnable, notamment si je reste longtemps en dehors de la France ou si j’utilise la ligne majoritairement à l’étranger ?
  •       Mon opérateur a-t-il demandé à être exempté des dispositions légales ?

 

Côté bonnes surprises, certains opérateurs incluent la Suisse et l’Andorre dans cette zone. Quant au Royaume-Uni, malgré le Brexit, il reste dans cette zone pour l’année 2020.

 

Le roaming hors d’Europe

Le deuxième cas de figure concerne le roaming en dehors des pays européens. Il convient d’être extrêmement vigilant pour éviter la facturation de « hors-forfait » pouvant rapidement atteindre plusieurs centaines voir milliers d’euros, allant parfois jusqu’à provoquer un « bill shock ». Exemple d’un abonnement français chez un opérateur historique : passer un appel de 5 minutes du Mexique vous reviendra à 15€ et regarder la bande d’annonce d’un film vous coûtera 390€. 

L’accès Internet est facturé au Mo, à un tarif unitaire dépendant du pays visité. L’opérateur doit protéger l’utilisateur d’une facturation de data dépassant 60€ TTC par l’envoi d’une alerte à 80% d’utilisation et d’une coupure de service à 100% (du montant de 60€). Vous devez donner votre accord pour utiliser le service data au-delà. Attention, certaines offres réservées aux entreprises ne prévoient pas ce type de protection.

La réception et l’émission d’appels, ainsi que l’envoi de SMS, sont facturés à l’usage. La réception de SMS est, quant à elle, gratuite. Aucune protection n’existe concernant la limitation de facturation concernant les usages voix et SMS. Les MMS relèvent d’usages data.

Il convient de vérifier les tarifs unitaires, qui peuvent varier de 1 à 1000, et dont la lecture est parfois rendue complexe car ils dépendent non seulement de la zone dans laquelle l’utilisateur se trouve mais également du pays appelé.

 

Quelles solutions existent pour diminuer ces dépenses ?

Pour des voyages ponctuels, acheter localement un forfait prépayé et insérer la carte SIM dans un galet Hotspot (type HUAWEI E5885) permet de créer un point d’accès pour connecter votre smartphone. Cette solution est extrêmement compétitive.

Pour les voyages fréquents, des solutions de galets pré-équipés en abonnements multi-pays existent. Voici quelques fournisseurs que vous pourrez contacter en ligne :

–       ROAMING BY ME

–       WEBBING DE NEODITEL

 

Une fois doté d’une connexion Wi-Fi, grâce à l’application AIRMOB.net vous pourrez passer et recevoir des appels à partir de votre numéro habituel (06/07) en voix sur IP de manière illimitée et gratuite.

 

 Pour aller plus loin :

https://www.arcep.fr/la-regulation/grands-dossiers-reseaux-mobiles/grand-dossier-roaming/les-tarifs-ditinerance-internationale.html

https://www.echosdunet.net/dossiers/roaming 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *